Saint Tite

Festival western de Saint-Tite

À l’occasion de la 48e édition, nous sommes partis faire un tour du côté de Saint-Tite en Mauricie pour découvrir le Festival western.

Un festival surtout destiné aux amoureux des chevaux et aux amateurs de country avec leur chapeau de cow-boy et leur chemise à carreaux.
L’ambiance se veut western à Saint-Tite où il est possible de croiser Lucky Luke et les Daltons par exemple, mais c’est plus une grosse masquerade de gens déguisés en cow-boy pour l’occasion (sorte d’Halloween chevalin).

Un festival plus que commercial avec des centaines de stands de chapeaux de cow-boys, de ceintures et de lunettes made in China.
Le commerce asiatique est d’ailleurs très présent, avec des montres, des bijoux du plus beau clinquant, des gadgets laser, des t-shirts animaliers, des posters et des porte-clés, etc … Comme un immense marché aux puces.
Sans oublier beaucoup de malbouffe et le nombre de personnes de tous sexes, la bouteille ou la canette de bière à la main, quand ce n’est pas la bouteille de gin ou de brandy, et qui se mettent à hurler même en plein jour.

Bien qu’il se soit déroulé sous la pluie, le plus grand défilé entièrement à traction animale au Canada a parcouru les 2,2 km dans les rue de la ville de Saint-Tite et devant quelques dizaines de milliers de personnes plus ou moins trempées.
Pas de grand thème comme dans d’autres défilés du Québec bien plus intéressants et les tractions un peu toutes pareilles, le défilé n’était pas prestigieux ou attirant.

À noter aussi peu de forces policières puisque, paraît-il, les festivals westerns sont des évènements rassembleurs.
Mais comme on le sait, il y a eu entre autre une agression contre un jeune homosexuel et chaque année on décompte plus de 20 crimes rien que pour la période du Festival (2 semaines) !!!

Des voitures au milieu d’une foule immense, qui parfois pourraient presque nous heurter, hommes, femmes et enfants.
En parlant d’enfants, heureusement un petit coin (mais alors petit) a été aménagé pour eux, sinon ils s’ennuieraient réellement.
Bref, un festival plus que décevant.

Saint Tite
Saint TiteSaint Tite
Saint TiteSaint Tite
Saint Tite
Saint Tite
Saint Tite
Saint Tite
Saint Tite
Saint Tite


Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *