Halloween

Halloween

Origine de l’Halloween

L’Halloween tire son origine d’une fête celtique, la Samain (Samhuinn), qui marquait le premier jour de l’année celtique.
Elle annonçait aussi la fin des récoltes et de la saison du soleil.
Comme les Celtes, qui vivaient là où se trouvent maintenant l’Angleterre et le Nord de la France, comptaient en nuits et non en jours, la célébration devait commencer le 31 octobre au soir.
La fête se déroulait sous l’autorité des druides, pendant 7 jours.
La tradition s’est transportée en Amérique du Nord vers 1840, avec l’émigration des Irlandais aux États-Unis.
Aujourd’hui, l’Halloween est fêtée principalement au Canada, aux États-Unis, en Irlande, en Grande-Bretagne et en Australie.

Les bonbons à l’Halloween

Le 31 octobre, les enfants se déguisent et envahissent les rues pour frapper aux portes et réclamer des friandises.
Les petits anglophones crient «Trick or treat!» qui signifie «Des bonbons ou un mauvais sort!».
Le sort, c’est l’équivalent d’une farce, mais il renvoie aussi aux dieux malins, joueurs de tours, de la mythologie anglo-saxonne.

Au Québec, la coutume remonte tout au plus aux années 1920-1930 et a probablement commencé dans la région de Montréal à l’initiative des Québécois anglophones.
Il fallut attendre les années 1960-1970 pour qu’elle s’impose réellement dans les régions à grande majorité francophone.

Les foyers qui participent à la fête ornent le pas de leur porte d’une citrouille illuminée pour indiquer que les enfants y sont les bienvenus.
Depuis quelques années, la fête suscite un engouement croissant et inspire plus en plus la population à créer des décors d’horreur devant les maisons.

HalloweenHalloween
HalloweenHalloween
Halloween


Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *