Haptonomie

Définition Méthode qui a pour but de favoriser les liens affectifs entre le futur bébé et ses parents par le biais du toucher et de la voix.

Elle part du principe que la relation entre ceux-ci peut se créer et s’approfondir bien avant la naissance.

Elle offre aux parents, bien avant l’arrivée de Bébé, des moments magiques et émouvants.

Inventeur Frans Veldman Dr Frans Veldman (1921-2010), aux Pays-Bas.
Éthymologie Le terme « haptonomie » trouve son origine dans le grec ancien.

Hapto signifie = je touche, j’établis une relation.
Hapsis désigne le toucher, le sentiment, la sensation.
Nomos = la règle, la loi.

Quand peut commencer l’haptonomie ?

En général, les séances commencent vers le 4ème mois de grossesse ou dès que la maman sent bouger son enfant et se poursuivre après la naissance.

Par contre, il ne vaut mieux commencer vers les 6ème ou 7ème mois car le développement du bébé est trop avancé, il se peut qu’il soit trop tard pour des séances.

Guidance prénatale haptonomique

Elle commence dès le début de la grossesse et comporte 8 séances jusqu’au moment de l’accouchement.
Elle invite la famille « enceinte » à découvrir précocement l’enfant à naître, nouvelle personne qui dès les premiers instants de sa vie est déjà un être autonome à part entière.

Au cours des séances, les parents apprennent à établir un lien affectif avec leur bébé, à communiquer avec lui par des paroles et des gestes.
Ces invitations douces et légères, se font par des pressions délicates des mains sur le ventre de la future maman.

Dès 4 mois, le bébé répond déjà à ces invitations.
Il vient se lover dans le creux des mains qui l’appellent et joue à passer d’une main à l’autre.
Dans ce contact se développe ainsi un « jeu de rencontre » réciproque, révélant un réel contact psycho-affectif enfant-père-mère.

C’est également l’occasion pour la mère de passer d’un savoir intellectuel qu’elle est enceinte au sentiment d’avoir un enfant en elle.

Le père, quant à lui, représente pour l’enfant le monde extérieur au corps de sa mère.
L’accompagnement haptonomique lui délègue un rôle très actif : le contact affectif qu’il créera avec son enfant avant la naissance lui permettra d’établir un lien sentimental précoce.

Ainsi, au cours de la grossesse se développe un fort attachement prénatal et un climat de sécurité affective et de bienvenue.

Au moment de l’accouchement

La préparation haptonomique aide la mère à dépasser sa douleur parce qu’elle est désormais centrée sur son enfant, sur ce moment qu’elle doit l’aider à traverser, et non plus exclusivement sur sa propre douleur ou la maîtrise de sa respiration.

Le père, lorsqu’il peut ou veut être présent, a également un rôle important à jouer.
Il se place derrière la mère, l’entoure et crée ainsi un climat de chaleur affective.
Avec le contact de ses mains il peut également inviter le bébé à descendre en toute confiance.

C’est par cette symbiose affective que la mère parvient à dépasser la douleur et à guider l’enfant tout le temps de l’accouchement.

Après la naissance

Le bébé « haptonomique » présente souvent un meilleur tonus postural.
La relation affective et la stimulation dont il a bénéficié pendant la vie utérine le rend également plus autonome et plus communiquant.
Cette guidance se poursuit après la naissance.
Elle montre aux jeunes parents comment porter leur enfant, comment l’ouvrir au monde, le stimuler dans son autonomie et l’épanouir dans un climat de sécurité affective.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *