Parc Mont-Royal

Histoire du Parc de Mont-Royal, Montréal

1956

Construction du réservoir du Sommet, situé sous la colline de l’abri, entre la maison Smith et le Chalet.

1958

Inauguration de la voie Camillien-Houde, réalisée au coût d’environ 1,3 millions de dollars en vertu d’une loi spéciale adoptée en 1952.

Voie Camilien-Houde en 1959, Montréal
Inauguration du pavillon du lac aux Castors, construit selon les plans des architectes canadiens Hazen Size (1906–74) et Guy Desbarats (1925-X).
Le pavillon est restauré en 2004 et une patinoire artificielle est construite à proximité grâce, entre autres, à un généreux don de la firme Power Corporation du Canada.

1960

Importants travaux de reboisement/reforestation pour contrer l’érosion causée par les coupes intensives (60 000 arbres plantés).

Dépôt d’un plan directeur du parc du Mont-Royal signé par les architectes paysagistes Clarke et Rapuano, de New York, à qui l’on doit les échangeurs du Parc-des Pins et de Remembrance-de Côte-des-Neiges.
Plusieurs éléments du plan ne sont pas réalisés : musées, amphithéâtres et grands équipements de loisir.

1961

Inauguration du Lac des Castors.

Lac aux Castors, Montréal

1962

Construction du bâtiment de la cavalerie, poste du Service de police de la Ville de Montréal.

Agrandissement du parc du Mont-Royal alors que la Ville de Montréal fait l’acquisition des terrains longeant le boulevard Mont-Royal.

1963

La maison Smith abrite le Centre d’art du Mont-Royal, jusqu’en 1983.

Maison Smith et Lac aux Castors en 1971, Montréal

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *