Parc Mont-Royal

Histoire du Parc de Mont-Royal, Montréal

1860-76 : naissance du parc

1860

L’hôpital Hôtel-Dieu quitte le Vieux-Montréal et s’installe sur les flancs du Mont-Royal à l’est de la montagne, dû à l’environnement pollué, bruyant et surpeuplé de la cité.
Le nouvel emplacement est situé sur un plateau du versant est de la montagne, dans un secteur rural alors appelé mont Sainte-Famille et sur des terrains que possèdent alors les sœurs.

Hôpital Hôtel-Dieu en 1875, Montréal
Création d’une ligne de tramway sur le boulevard Saint-Laurent jusqu’à Mont-Royal.

1861

M. Lamothe, propriétaire d’un terrain sur sa propriété sur le flanc sud du Mont-Royal, juste au nord de l’actuelle rue Peel, abat les arbres de son domaine pour les vendre comme bois de chauffage afin de se prémunir contre un hiver particulièrement rigoureux.
L’événement cristallise les positions en faveur de la création d’un parc sur le Mont-Royal car les Montréalais prennent conscience de la nécessité de protéger la montagne.

1862

Le lieutenant colonel Alexander Allan Stevenson (1829-1910) fait transporter un canon sur la montagne et y tire plusieurs salves pour démontrer aux opposants de la création d’un parc sur le Mont-Royal que la montagne est bel et bien accessible.

1868

Villa Maria en 1868, Montréal

1869

Amendement à la Charte de la Ville de Montréal permettant l’emprunt de 350 000 $ pour l’acquisition des terrains nécessaires à la création d’un parc sur le Mont-Royal.

1872

Début des expropriations, dont Hosea Bonen Smith fait partie, pour la création du parc par Frederick Law Olmsted.
L’expropriation et les travaux auront coûté la somme d’1 million de dollars, une somme colossale pour l’époque.

La ville de Montréal achète une portion importante de la montagne, dont la maison de Hosea B Smith afin de l’inclure au futur Parc du Mont-Royal.
Jusqu’en 1940, celle-ci sera utilisée comme maison du gardien.

1873

Golf sur le versant sud-est du Mont-Royal.
M. Alexander Denniston, émigrant d’Écosse, fonde à Fletcher’s Field le premier club de golf en Amérique du Nord, le célèbre Royal Montreal Golf Club qui reçoit l’appellatif Royal Club en 1884, après que la Reine Victoria ait donné son autorisation d’apposer cette mention au nom du club.
Le premier parcours compte 9 trous.

Royal Montreal Gulf Club

1874

Insertion dans la Charte de la Ville de Montréal d’un article assurant la protection du parc du Mont-Royal.
Il s’agit de la première loi votée au Québec destinée à protéger un milieu naturel.

Frederick Law Olmsted est engagé par la Ville de Montréal pour dessiner les premiers plans du parc du Mont-Royal.
Selon lui, la Clairière doit mettre à profit son caractère de pré de montagne, pouvant servir de lieu d’activités et de rassemblement.
Un plan d’eau y était prévu.

Formation de la municipalité de Notre-Dame-de-Grâce, devenue en 1879 Côte St-Antoine et en 1895 Westmount.

1875

Construction du réservoir d’eau Peel, aussi appelé réservoir du Haut niveau, situé au pied de l’actuel escalier du Chalet.

La Ville d’Outremont est incorporée.


Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *