Parc Mont-Royal

Histoire du Parc de Mont-Royal, Montréal

1949-1987 : période moderne

1950

Établissement de l’École de Musique Vincent D’Indy @ sur les flancs de la montagne.

École de Musique Vincent d'Indy, Montréal
Début d’une phase majeure d’expansion de l’Université de Montréal.

Nettoyage des sous-bois ordonné par la Ville (coupes de moralité).

1951

Déménagement et construction de l’Hôpital Général de Montréal sur le flanc sud de la montagne.

Hôpital général de Montréal, Canada

1952

Fin des travaux de construction de la tour de diffusion de Radio-Canada (61 m) et du bâtiment de pierres adjacent.
La tour est remplacée en 1962 par la structure actuelle (111,9 m).
Depuis, plusieurs antennes se sont ajoutées sur la tour.

Construction de l’Hôpital Sainte-Justine.

1953

Création du service des parcs à la Ville de Montréal.

1954

Coupe importante d’arbres et de buissons sur la montagne, alors surnommée le mont Chauve.


À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter … À noter …

De 1924 à 1955, la période est marquée par une importance encore plus grande accordée à la symbolique du Mont-Royal.
Ainsi, nombre d’institutions font l’acquisition de terrains et constituent alors des sites d’envergure sur la montagne.
Un site prestigieux sur la montagne permet alors à ces institutions de dominer la ville de toute leur hauteur et d’y rayonner de toute leur science.
Tandis que la vocation naturelle, mais surtout récréative du parc du Mont-Royal est renforcée par l’ajout d’équipements importants, l’urbanisation des flancs de la montagne se poursuit avec l’urbanisation de Côte-des-Neiges et, plus tard, avec l’érection de grands ensembles d’habitation.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *