Problèmes liés à la grossesse

Pourquoi ne faut-il pas trop manger ?

Trop manger engendre toujours une trop grande prise de poids enceinte ou non.

Il est courant qu’une femme enceinte grossisse excessivement :

  • soit parce qu’elle s’imagine que ce surplus est indispensable à la croissance de son bébé
  • soit parce qu’elle a plus d’appétit qu’avant sa grossesse

La première raison est tout à fait obsolète et trouve son origine dans les siècles passés car la nourriture était moins riche à cette époque mais ce principe ne vaut, bien entendu, plus de nos jours.
Puisque notre nourriture actuelle est beaucoup top riche.

grossesseetpoids Une prise de poids, au cours d’une grossesse, peut donc être très néfaste.
Concrètement, plus la prise de poids est élevée, plus les tissus ont tendance à s’infiltrer d’eau et de graisse.
Ce qui engendre leur perte de souplesse et d’élasticité naturelle.

En conséquence, l’accouchement sera moins facile.

Une deuxième raison de surveiller la prise de poids, au cours de la grossesse, est de maintenir un certain confort au cours de ces 9 mois et au moment de l’accouchement.

Finalement, moins la prise de poids aura été élevée, plus la femme enceinte récupère facilement une silhouette normale après la naissance de son enfant.

Afin de ne pas manger plus qu’il n’en faut, il est possible de surveiller son poids en se pesant, de manière régulière, 1 à 2 fois par semaine.

Carence en fer, attention !

Une femme a un besoin en fer supérieur à celui de l’homme et ce, à cause des règles et de la procréation.
Cet oligo-élément permet, en effet, à l’organisme de se défendre des infections mais contribue également à fixer l’oxygène et à le répartir à toutes les cellules du corps.

Comment donc repérer les signes physiologiques d’une carence en fer et comment y remédier ?

Les symptômes d’une telle carence sont :

  • accélération du rythme cardiaque
  • pâleur de la peau
  • essoufflement
  • intense fatigue musculaire ou intellectuelle
  • infections répétées et sensation de vertige

Si une femme enceinte souffre d’une carence en fer, son médecin lui prescrira un supplément en fer sous forme de comprimés.
Ne surtout pas recourir à l’automédication en la matière car cela pourrait mettre gravement sa santé en péril.
Respecter, par ailleurs, la quantité prescrite et le moment de la prendre qui est habituellement à jeun, le matin.

Si la carence est légère, modifier son régime alimentaire peut suffire.
Les aliments riches en fer sont les épinards, les légumes secs, le fenouil, l’oseille et les tripes.

Au cours d’une grossesse, l’apport quotidien de fer doit être de 30 à 40 mg, ce qui revient donc au double des besoins habituels.
Un supplément en fer couplé à un apport en acide folique est donc généralement prescrit à toutes les femmes enceintes, dès le 6ème mois de grossesse, afin d’éviter l’anémie et un ralentissement du développement du bébé.
Il faut donc en parler à son médecin.

En conclusion, il ne faut pas se priver de fer mais comme toute bonne chose, en consomme avec modération car tout excès nuit à la santé.

Obésité

Pour toutes les femmes, grossesse rime avec prise de poids.
Malheureusement, cela varie fort d’une femme à l’autre.
Si certaines ne prennent que quelques kilos et qu’elles en perdent la totalité assez facilement, d’autres ne perdront jamais ceux qu’elles ont emmagasinés au cours de ces 9 mois.

Si une femme enceinte fait partie de la 2nde catégorie, elle se demandera certainement si un régime amaigrissant est compatible avec l’allaitement.
C’est possible.
Une perte de poids modérée, ce qui revient à 0,5 kg par semaine entre la 4ème et la 14ème semaine du post partum est tout à fait compatible avec la croissance normale d’un bébé allaité.
Un médecin peut donc prescrire, sans danger, une réduction calorique modérée ainsi qu’une petite activité physique quotidienne d’environ 30 minutes, si elle est médicalement possible, bien entendu aux femmes obèses qui allaitent et sans pour autant nuire à la croissance de leur enfant.

Voilà donc une bonne raison de ne pas cumuler les kilos au détriment de sa santé et ce, par peur de nuire à la croissance de Bébé.

Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *