Saguenay Lac Saint-Jean

Saguenay Lac Saint-Jean

Pour la semaine de relâche, première semaine de mars, nous avons décidé d’aller faire une petite virée dans le grand nord québécois au Saguenay Lac St-Jean.
Une belle escapade au travers de paysages d’hiver splendides où nous avons affronter une tempête et des conditions de route difficiles, des températures extrêmes avoisinant les -40° C avec le facteur éolien, découvert des personnages comme Maria Chapdelaine ou les Pekuakamiulnuatsh, admirer des animaux de la forêt boréale, … et surtout vu de la neige comme jamais, des montagnes de neige devant les portes des résidences apercevant très peu les maisons et les jardins.

Musée du Fjord

Véritable laboratoire vivant, l’Aquarium du Fjord dévoile une faune marine insoupçonnée vivant dans plus de 53 000 litres d’eau froide et salée.
Il est possible de toucher certaines espèces comme les étoiles et les concombres de mer, les oursins et autres invertébrés.

Dans une autre partie du musée, c’est la découverte de l’histoire de la population régionale, de la colonisation à la génétique des populations.

L’insectarium permet également de faire la lumière sur les insectes exotiques et des espèces du Québec.

Nous apprenons aussi comment s’est formé le Fjord, ce magnifique site qui en hiver est recouvert de neige, une photo à ne surtout pas manquer !!!

Musée du FjordMusée du Fjord
Musée du FjordMusée du Fjord
Musée du Fjord
Musée du FjordMusée du Fjord
Musée du Fjord
Musée du FjordMusée du Fjord

Petit résumé bref de l’arrivée des immigrants dans la région

De 1621 jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, 10 000 immigrants venus principalement de France s’installent dans la vallée du Saint-Laurent et en Acadie.
Ils viennent en Amérique, avec leurs vieilles traditions, créer un pays neuf.
Mais ce continent n’est pas si neuf puisqu’il est peuplé depuis longtemps.
Ceux qui l’habitent déjà ont rendu possible l’adaptation des arrivants.
C’est ainsi qu’un nouveau monde doté de très anciens héritages est né.
Les nouveaux venus pouvaient posséder une terre et prendre racine « à condition d’habiter, de tenir feu et lieu« .

À partir de la fin du XVIIe siècle, la croissance de la population de la Nouvelle-France s’accélère.
Certaines seigneuries le long du Saint-Laurent sont entièrement condédées et celles qui tardent à l’être attirent de nouveaux habitants.

Les seigneuries de Beaupré, de La Malbaie, du Gouffre, des Éboulements, de l’Île-aux-Coudres, de Mont-Murray et de Murray Bay accueillent des colons à la recherche de nouveaux terroirs.
Ces colons s’établissent là où ils pourront défricher et cultiver la terre avec leurs enfants.

Après la conquête anglaise de 1760, l’immigration se diversifie.
Aux Anglais s’ajoutent des mercenaires allemands, puis des Irlandais et des Écossais.
Les Acadiens et les Loyalistes venus des États-Unis sont aussi du voyage.
Au tournant du XXe siècle, le sud et l’est de l’Europe fournissent aussi leur contigents d’immigrants.

Les généalogies gardent la trace de ces mouvements migratoires.
Sans surprise, tous les Québécois d’origine canadienne-française ont au moins un ancêtre français dans leur généalogie, mais 93 % ont aussi au moins un fondateur d’origine anglaise !
En moyenne, un Canadien français compte, dans sa généalogie, des ancêtres de 6 ou 7 origines différentes.
Mais le nombre de descendants des immigrants arrivés plus tardivement ne rattrapera jamais celui des premiers arrivants d’origine française.

La formation du Fjord du Saguenay

La formation du Fjord du Saguenay a débuté il y a 4 milliards d’années.
Son relief actuel est le résultat des glaciations qui ont recouvert le territoire et l’ont creusé, lui donnant une forme en auge ou en U.
Cette profonde vallée reçoit un apport d’eau douce et communique avec la mer.

Le lit du fjord est une succession de 3 grands bassins profonds séparés par des remontées abruptes.
À son embouchure, près de Tadoussac, une accumulation de roches et de débris glaciaires forment un seuil ou verrou glaciaire.

La largeur du fjord du Saguenay varie de 1 à 3,5 km.
Il est bordé de parois escarpées atteignant parfois plus de 400 m.
Ce fjord s’étend sur une centaine de km, ce qui le classe parmi les plus longs du monde.

Associés à l’oeuvre des glaciers, les fjords sont ordinairement situés au nord.
Le fjord du Saguenay fait exception à cette règle car il est situé plus au sud, soit à une altitude de 48° 27° 0° nord.

Voir le Panorama du Fjord du Sagunay

Fjord du Saguenay
Fjord du Saguenay

Lien : Musée du Fjord

Bagotville

En sortant de La Baie, nous arrivons dans l’arrondissement de Bagotville où se trouve le Musée de la Défense aérienne et la base militaire du 3ème escadre de Bagotville.
Bien que le musée soit fermé en hiver, nous nous sommes arrêtés pour faire une photo souvenir et admirer dans le ciel 2 chasseurs qui volaient vraiment très bas et dont le bruit énorme se faisait entendre une fois que les 2 avions avaient disparu tellement ils allaient vite !

Bagotville
Bagotville

Chicoutimi : la petite Maison Blanche

Construite vers 1891, au centre de la ville de Chicoutimi, elle est entourait de nombreux édifices commerciaux.
À l’époque, la construction était faite avec de grosses poutres de bois qu’on empilait les unes par dessus les autres pour former les murs, un peu comme pour un chalet en bois rond.

La petite Maison Blanche

La première innondation

Dans la nuit du 26 au 27 juillet 1947, les habitants de la Petite Maison Blanche sont réveillés par des grondements étranges.
C’est avec stupeur qu’ils aperçoivent un torrent d’eau autour de la maison.
Le matin venu, Alyre et Jeanne-d’Arc, les propriétaires, constatent les dégâts.
Suite à cet événement, Alyre Genest décide de doter sa maison de solides fondations encrées dans le roc.

Deuxième innondation

En juillet 1996, la petite Maison Blanche est encore une fois victime d’une inondation.
Mais cette fois-ci, l’inondation qu’on surnoma « Le Déluge » est d’une ampleur démesurée.
Les images de la demeure entourée d’eau font le tour du monde.
La Petite Maison Blanche devient le symbole du courage et de la détermination des Saguenéens.

La petite Maison Blanche
La petite Maison BlancheLa petite Maison Blanche
La petite Maison BlancheLa petite Maison Blanche

Lien : La Petite Maison Blanche


Poster un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs obligatoires *